Skip to main content

Rhume des foins

Temps de lecture estimé : 1 min

Depuis que je suis toute petite, je souffre d’un fort rhume des foins. Malgré les antihistaminiques, les gouttes pour les yeux, le nez et le ventolin, je ne pouvais pas passer l’été tranquille. Il était pour moi presque impossible de traverser un pré sans ressortir avec les yeux rouges irrités, des plaques rouges sur les jambes ainsi que des démangeaisons et éternuements à n’en plus finir !

Il n’était pas possible pour moi de me faire désensibiliser chez mon allergologue (injection pour créer des anticorps), car j’étais allergique à trop de choses, pollens différents. Une connaissance m’a parlé de la méthode NAET. Vu que je n’avais rien à perdre je l’ai essayée et adoptée!

Mes problèmes d’eczéma constitutionnel ont pratiquement disparu, tous mes symptômes désagréables de rhume des foins ont énormément baissé. Il m’arrive encore de prendre des antihistaminiques, gouttes pour le nez et les yeux lorsque j’en ai besoin. Mais grâce à eux et à la méthode NAET, je ne ressens quasi plus aucun symptôme du rhume des foins, ce qui n’était pas le cas avant la méthode (les médicaments ne suffisaient pas).

F.V.

Cet article a-t-il été utile ?
Vues : 97
X
X