Skip to main content

Maladie génétique digestive rare

Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 1 min

Mon fils, grâce auquel j’ai découvert la méthode NAET, a reçu un diagnostic de maladie génétique digestive rare en juillet 2015, à l’âge de 15 mois. Il a été suivi à partir d’octobre 2015 par Martine Guillot, puis à partir de l’été 2016, j’ai pris le relais pour ses soins. A l’époque, il ne pouvait consommer que 5 aliments, en quantité limitée. Il parlait des fioles en disant « les fifioles ».

L’évolution a été incroyable! Il consomme aujourd’hui énormément d’aliments différents, dont des aliments qu’il « n’aurait jamais dû pouvoir consommer à l’âge adulte vu sa maladie ».

Il y a 15 jours, il mangeait du chou fleur avec une sauce faite par mes soins, et répétait « c’est succulent ». Il a 3 ans et demi maintenant. Son frère de 7 ans et demi l’a taquiné en lui disant qu’il ne connaissait même pas la signification de ce mot. Ce à quoi Guillaume lui a répondu: « je sais ce que veut dire « succulent »! ça veut dire NAET! »

Nous avons éclaté de rire et j’ai pensé à tous ces enfants qui ont des prises en charge type NAET tôt dans leur vie et qui se rendent compte à quel point ces soins ont tout changé!!!!! GRATITUDE.

Et une fois de plus, un grand merci à Martine Guillot (et au passage, on introduit clémentines et kaki cette semaine!)

Céline, novembre  2017

Cet article a-t-il été utile ?
Vues : 148
X
X