Skip to main content

Fibromyalgie

Vous êtes ici :
Temps de lecture estimé : 1 min

Atteinte de fibromyalgie depuis fin 2003 (diagnostiquée fin 2004) j’ai tenté toutes les thérapies proposées par le milieu médical (consultation du centre antidouleur de Toulouse), se limitant, pour l’essentiel à la prise d’antidépressif. Tous les antalgiques, y compris les morphiniques, pris séparément ou en association, se sont révélés inefficaces. La fibromyalgie s’est traduite pour moi par des douleurs constantes, sourdes et continues ou fulgurantes, et une fatigue extrême. Je faisais régulièrement des crises m’empêchant toute activité, allant parfois jusqu’à une sorte de paralysie complète.

Cette maladie eu des répercutions très lourdes sur ma vie familiale et professionnelle, sur mon état mental aussi. Elle a eu aussi des conséquences sur mon poids (prises rapides de huit à dix kilos). J’ai été suivie par une endocrinologue, un diététicien, en vain. La médecine chinoise (acupuncture) et la kinésithérapie me soulageaient un peu, mais sur un temps très court. Le magnétisme m’a soulagé de mes douleurs et a quelque peu amélioré mon état général, mais n’a pas permis d’éradiquer mes grosses crises.

Je suis suivie en NAET par Mme GENEVIEVE Elisabeth (dép. 66)

Cet article a-t-il été utile ?
Vues : 209
X
X