Pour vous donner un aperçu de la diversité du champ d’application d’une approche énergétique des allergies vous trouverez ci-dessous divers témoignages de personnes qui ont suivi un traitement énergétique des allergies par le passé*.

*La méthode qui leur a été appliquée dans le passé jusqu’à fin 2016 (« NAET ») n’est plus celle qui est enseignée pour les nouveaux praticiens de Total RESET en 2017

Mots clés : constipation, tendinites aux coudes

Grâce à la méthode Total Reset avec Me Bréchemier à Mâcon, je ne suis plus constipée, je n’ai plus de tendinites aux coudes qui duraient depuis plusieurs années, je ne crains moins le vent et le froid.
Je me sens plus forte et plus confiante au niveau des émotions. Je prends la vie du bon côté et j’ai bien réduit les compléments alimentaires.
Marceline 60 ans, juillet 2018

 

Mots clés : fatiguée suite d’une infection par Lyme

J’ai découvert la méthode grâce à Tatiana Smirnova à Toulouse. Je suis allée la voir parce que j’étais très fatiguée depuis quelques mois et il s’avérait que mon système immunitaire était très affaibli. Nous avons donc entrepris cette méthode pour comprendre les causes.
J’avais des allergies dont je n’étais même pas consciente. Mon corps était épuisé et je voulais guérir.
Nous avons commencé le traitement début septembre 2017 et 7 mois après même si tout n’est pas encore guéri, je peux voir une grande différence entre le début et presque la fin du traitement.
J’ai plus d’énergie physique et morale. J’ai repris le goût et la force de faire du sport alors qu’il y a quelques mois c’était impossible. Je remange des choses que j’évitais. Le traitement est indolore, le plus contraignant est d’éviter de toucher ou manger certains aliments mais seulement pour 25 à 35 h donc c’est largement faisable. Je peux dire que ce traitement m’a énormément aidé à guérir de soucis de santé certains que je traînais depuis mon enfance. Certes cela demande un investissement financier (non pris en charge par la sécu). Pour ma part, j’ai décidé d’investir dans un mieux-être et j’en suis pleinement satisfaite!

Mme L, février 2018

Mots clés : Burn out, emphysème irréversible

J’ai fait, il y a 2 ans et demi un burn out, j’étais au bout du bout du rouleau et surtout aussi après avoir appris que j’avais un début d’emphysème aux poumons et que mon médecin traitant m’a dit que c’était irréversible… Après avoir reçu des soins divers qui m’ont aidé un peu, j’ai connu Total RESET chez ma praticienne en Santé Naturelle Francine Bréchemier et je suis sorti de ma torpeur petit à petit. J’ai retrouvé ma santé physique, mon gout de vivre, le sourire. Cela m’a demandé des efforts, beaucoup de séances de traitement et de la ténacité. Aujourd’hui, je vais très bien sur tous les plans et je me sens fort. Total RESET est interactif, mais seul ne peut rien. Pour guérir, j’ai donc compris qu’on doit le vouloir fortement consciemment et aussi inconsciemment. Yves 59 ans oct. 2017


Mots clés : 
maladie génétique digestive rare

Mon fils, grâce auquel j’ai découvert la méthode NAET, a reçu un diagnostic de maladie génétique digestive rare en juillet 2015, à l’âge de 15 mois. Il a été suivi à partir d’octobre 2015 par Martine Guillot, puis à partir de l’été 2016, j’ai pris le relais pour ses soins. A l’époque, il ne pouvait consommer que 5 aliments, en quantité limitée. Il parlait des fioles en disant « les fifioles ».
L’évolution a été incroyable! Il consomme aujourd’hui énormément d’aliments différents, dont des aliments qu’il « n’aurait jamais dû pouvoir consommer à l’âge adulte vu sa maladie ».
Il y a 15 jours, il mangeait du chou fleur avec une sauce faite par mes soins, et répétait « c’est succulent ». Il a 3 ans et demi maintenant. Son frère de 7 ans et demi l’a taquiné en lui disant qu’il ne connaissait même pas la signification de ce mot. Ce à quoi Guillaume lui a répondu: « je sais ce que veut dire « succulent »! ça veut dire NAET! »
Nous avons éclaté de rire et j’ai pensé à tous ces enfants qui ont des prises en charge type NAET tôt dans leur vie et qui se rendent compte à quel point ces soins ont tout changé!!!!! GRATITUDE.
Et une fois de plus, un grand merci à Martine Guillot (et au passage, on introduit clémentines et kaki cette semaine!)
Céline, novembre  2017

 

Mots clés : maladie auto-immune, lupus (LED)

En mai 2000, alors âgée de 18 ans, après une poussée inflammatoire inexpliquée au niveau d’un genou et des bilans sanguins mettant en évidence un taux d’anticorps antinucléaires supérieur à la norme, les médecins me diagnostiquent une maladie auto-immune chronique : le lupus érythémateux disséminé.

Un traitement  de  fond par  Hydroxychloroquine, est alors mis en  place,  ainsi qu’une surveillance régulière par bilans sanguins. Durant 14 ans, je vais régulièrement souffrir de poussées articulaires au niveau des deux genoux : gonflements handicapants et douleurs, uniquement soulagés par des ponctions et infiltrations de corticoïdes chez le rhumatologue.

En 2014, les inflammations se positionnent au niveau de l’index et du coude gauche. Je vais prendre un traitement par cortisone pendant plus d’un an, qui va soulager ces atteintes sans pour autant les faire disparaitre. Les médecins vont également me proposer un traitement par immunosuppresseur, que je vais refuser après avoir pris connaissance des effets secondaires.

Une amie qui est arrivée à guérir d’une grave allergie alimentaire, me parle de Total RESET. Je prends alors contact avec son praticien, Michel Depeyrot et je commence le traitement rapidement, séduite par le concept.
Au bout de 4 ou 5 séances, mon index, qui n’a jamais dégonflé totalement depuis plusieurs années, désenfle définitivement. Je prends la décision d’arrêter tous mes traitements médicamenteux. Au fur et à mesure des rendez-vous, mes bilans sanguins s’améliorent et mon coude dégonfle progressivement, mais sans rentrer totalement en ordre.

Après une quinzaine de séances, selon les tests Total RESET, je suis maintenant « reformatée ».  Mon praticien me conseille de stopper nos rendez-vous et d’attendre que le traitement fasse effet. Au bout de 5 mois environ, mon coude désenfle complétement. Durant trois années d’atteintes articulaires du coude, ça n’était jamais arrivé !

Mon dernier bilan sanguin montre également un taux d’anticorps antinucléaires normal. Aujourd’hui, je n’ai plus aucune atteinte articulaire, plus d’anomalie biologique auto-immune et je ne prends plus aucun traitement médicamenteux.

Je n’ai aucun doute, mon praticien, grâce à ses connaissances et à sa maitrise de Total RESET, a su me guérir du lupus érythémateux disséminé, maladie chronique grave réputée incurable.

C.V – Juillet 2017

 

Mots clés : douleurs musculaires/articulaires, borréliose

« Je peux témoigner que au début du traitement j’étais à 2 antihistaminiques par jour, des douleurs musculaires et articulaires qui me réveillaient la nuit, une très grande fatigue plusieurs fois par jour, des problèmes de digestion et de récupération très difficile et des absences de concentration assez inquiétantes. Votre découverte de la borréliose et candidose a était salvateur pour moi. Petit à petit j’ai réduit à un antihistamique par jour, puis un par 72 heure et maintenant plus aucun depuis 4 mois. Autre chose, il y 6 mois j’avais un RDV avec allergologue, pris depuis longtemps. L’allergie au kiwi ni fraise n’est (même) pas ressortis (j’avais fait un œdème). Aujourd’hui je vais mieux. Il me reste quelque séances a faire avec Tatiana Smirnova.
NP, août 2017

 

Mots clés : allergie aux piqûres de guêpe

Été 2015 – Une guêpe me pique au coude et je commence à gonfler, une urticaire se propage, la poitrine se serre et je vacille… Il m’était déjà arrivé d’avoir une petite réaction avec petit œdème autour de la piqûre mais rien de tel. Mon médecin m’hospitalise pour urticaire géant, suspicion d’œdème de Quincke et chute de tension avec perte de connaissance.

Un traitement corticoïdes et antihistaminique permettent aux signes de se résorber après une nuit à l’hôpital je rentre chez moi. Les symptômes mettront une semaine pour disparaître complètement.

Les médecins me prescrivent une désensibilisation mais je ne souhaite pas entrer dans ce traitement long et fastidieux et pas sans conséquence. Il se trouve que je reçois des séances NAET depuis plusieurs mois pour une autre cause avec Corinne Marjollet, Naturopathe à Lyon.

Nous avons des séances NAET plus spécifiquement sur cette allergie à la guêpe avec un volet émotionnel très présent dans cet événement. Je ressens une grande confiance et détente et je me sens prête à aborder l’été 2016 sereinement.

Quelques temps après en juillet, je suis de nouveau piquée par une guêpe au niveau de la cheville. Mes inquiétudes et mes souvenirs des conséquences remontent, et je suis sur les gardes, ayant peur de me retrouver à l’hôpital de nouveau…  Au lieu de cela, un petit œdème très localisé se forme autour de la piqure, j’attends plusieurs heures avant de prendre un éventuel médicament allopathique, un peu anxieuse mais rien ne se passe.

Les séances NAET ont vraiment été efficaces et la réaction allergique à disparu.  Merci à cette méthode qui traite les problèmes allergiques en profondeur et à celles et ceux  qui la défendent et la pratiquent.

Pascale V, avril 2017

 

Mots clés : fruits à coques, arachide,  œdème de Quincke

Je bénis le jour où une pancarte NAET m’a interpellée. Après renseignements sur internet sur ce procédé que je ne connaissais pas, j’ai pris RV avec Tatiana SMIRNOVA. Le courant est immédiatement passé entre nous. Je souffrais depuis 2 ans d’allergies alimentaires qui me sapaient la vie. Je ne pouvais plus aller au resto ni être invitée. En plus j’étais devenue « l’emmerdeuse de service ».
Tatiana m’a éradiqué les fruits à coques et l’arachide qu’on trouve partout. Maintenant ma vie est transformée et je mange absolument de tout sans lire les étiquettes ni demander au cuisinier la composition des plats. Et avec la canicule je me suis régalée de glaces !
Du coup je lui ai parlé de mes nombreuses allergies dont les acariens graminées pollens et j’en passe…
J’avais de l’asthme d’effort et les radios ne décelaient rien.
Un bilan énergétique par biorésonnance (chez Tatiana) a décelé une inflammation de la plèvre. Forte de cette information j’en ai parlé à mon homéopathe qui m’a donné un traitement. A ce jour ma respiration va mieux. Je continue mon traitement
UN GRAND MERCI A TATIANA !

 

Mots clés : allergies : poissons, arachides, kiwi, diverses épices, œdème de Quincke

C’est en février 2016 que mon traitement NAET a commencé. En effet, après une nouvelle crise d’allergie qui me pousse à me rendre aux urgences, je décide de commencer la méthode NAET dont j’ai déjà vaguement entendu parler auparavant.

Ayant de très nombreuses allergies, principalement alimentaires ( poissons, arachides, kiwi, banane, ananas, diverses épices…), mon quotidien commençait à devenir de plus en plus compliqué. Après un œdème de Quincke à l’été 2016, je faisais de plus en plus attention à tout ce que je mangeais, contrôlant en permanence (notamment lors des sorties au restaurant) la composition des plats. La médecine conventionnelle ne pouvant rien pour moi vue mon trop grande nombre d’allergies, c’est avec beaucoup d’espoir que je me suis tournée vers la méthode NAET.

C’est à Toulouse avec Madame Tatiana SMIRNOVA que j’ai été traité pendant plus d’un an. Cette méthode m’a permis de me débarrasser de la totalité de mes allergies – ce qui relève à mes yeux presque d’un miracle. Certes, le traitement s’est révélé très long mais la bienveillance de Tatiana et sa volonté à ne pas lâcher et à trouver la combinaison ou l’émotion responsable de cette allergie m’ont permis de tenir et de m’accrocher.

Je peux dire aujourd’hui que j’ai eu énormément de chance d’entendre un jour parler de cette méthode. Elle m’a permis de remanger des aliments que je n’osais plus toucher ( je ne mangeais plus de poisson depuis l’âge de 14 ans – j’en ai aujourd’hui 22 ans et je remange une à deux fois par semaine du poisson ). Je retrouve un rapport apaisé à la nourriture et ne craint plus comme avant de tomber sur un aliment qui pourrait me causer une crise allergène.

La méthode NAET est un vrai investissement personnel et financier que je recommande à toutes les personnes allergiques. Cette méthode marche véritablement et permet de réaliser un vrai travail sur soi ( sur ses émotions, sur certains blocages). Très sensible aux méthodes énergétiques et à leurs bienfaits, je n’ai jamais eu à prendre un seul médicament ou à introduire dans mon corps un produit chimique. Tout a été réalisé de manière très douce, dans le respect de mon corps et de ses réponses.

Le seul bémol de cette méthode est l’absence de remboursements. Il m’aurait été impossible en tant qu’étudiante de financer seule les séances. J’ai eu beaucoup de chance d’avoir des parents qui ont accepté de me payer l’intégralité des séances, ce qui n’est pas le cas de tout le monde… Sans eux, j’aurai dû continuer à vivre avec mes allergies et aurait sûrement continué à fatiguer mon organisme et à développer un rapport anxiogène à l’alimentation. J’espère que ce témoignage permettra de faire connaître au plus grand nombre la méthode NAET. J’espère aussi qu’elle encouragera les mutuelles à rembourser les séances qui sont pour beaucoup coûteuses ( même si leur prix est plus que justifié).

Je remercie sincèrement Tatiana pour sa gentillesse et son investissement. Je pense que comme grand nombre de praticiens de la méthode NAET, elle est habitée par cette volonté d’aider autrui et de permettre à chacun de se libérer des blocages qui l’empêchent d’avancer. Et il n’y a rien de plus important que d’avoir confiance en son praticien pour pouvoir se libérer et débloquer ses allergies.

Cela fait presque deux mois que je suis en pause thérapeutique et je remange avec de plus en plus de plaisir et de confiance tous les aliments que j’évitais. Je n’ai fait aucune crise allergène depuis ma dernière séance. Je suis ressortie grandie de cette année et reprend plaisir à manger des aliments que je croyais ne plus jamais pouvoir manger.

Céline, juin 2017

 

Mots clés : Allergies alimentaires, perdre du poids

J’ai suivi la méthode NAET avant tout pour perdre du poids et à posteriori pour rompre l’effet yoyo dont j’étais adepte depuis plus de 30 ans entraînant des conséquences néfastes sur l’état physique et émotionnel tels : les compulsions alimentaires, la perte de contrôle totale sur son comportement, le sentiment de culpabilité le mal être etc.….

Au fur et à mesure des séances, j’ai compris et ressentis tous les bienfaits que le traitement NAET m’apportait grâce à l’élimination des blocages énergétiques provoqués par des allergies identifiées ou non et dont je n’avais pas conscience. L’avantage indéniable qui s’ajoute à cette méthode est que la thérapeute agit sur le plan émotionnel à effet immédiat.

Après neuf mois de traitement non seulement j’ai perdu 9 kilos souhaités mais de surcroît je bénéficie d’une meilleure forme physique, une meilleure assurance, une meilleure affirmation de moi ainsi qu’une meilleure maîtrise de mes émotions.

Convaincue de l’efficacité de cette méthode sans risque et sans médicaments, je recommande vivement la méthode NAET à tout être souhaitant définitivement se débarrasser de tout ce qui fait blocage à l’intérieur de son corps, allergènes ou non.

Je suis heureuse d’avoir placé ma confiance envers Madame Bréchemier à Mâcon, une personne fiable.
Christine, avril 2017

 

Mots clés : douleurs récurrentes au niveau des articulations

Souffrant depuis plus de 9 ans de douleurs récurrentes très douloureuses au niveau des articulations. J’ai fini après de très nombreux examens et consultations chez des spécialistes, l’essai de diverse thérapies telles que l’homéopathie, l’acupuncture, l’ ostéopathie etc, et le contrôle de mon alimentation,  par me tourner vers cette nouvelle méthode. En effet, j’avais obtenue certaines améliorations mais même en surveillant méthodiquement les aliments ingérés, afin d’éliminer ceux qui me semblaient défavorables,  aucun élément ne me permettait parfois d’expliquer le déclenchement d’une crise. J’ai compris que la démarche était fastidieuse, car, en dehors d’aliments à bannir, c’était surtout le mélange de plusieurs aliments qui étaient néfastes. Par exemple, je pouvais boire un verre de champagne, mais dans ce cas, il ne fallait pas boire de vin blanc, ou manger du fromage.

Je devais donc trouver une méthode plus fiable et surtout plus durable.  J’ai été séduite par l’analyse fine et très large des intolérances, et par la possibilité surtout de remédier à ces faiblesses.  Mon quotidien a été vraiment modifié au bout de 5 séances. A ce jour, les douleurs des coudes, des genoux ont totalement disparu. Je souffrais également de lombalgies chroniques, je n’en ai plus de manifestation. Il ne me reste que quelques douleurs dans les mains, environ 20 % de la gène initiale. J’ai retrouvé mon dynamisme, mon énergie.  J’apprécie beaucoup la démarche très méthodique d’Andréa Kuper, et l’intuition liée à son expérience. Je ne voulais pas baisser les bras face à ces douleurs multiples de longues dates, mais je n’aurai jamais osé imaginer pouvoir bénéficier d’un tel confort aujourd’hui.

Isabelle C.A.  mars 2017

 

Mots clés : aliments libérateurs d’histamine

Après avoir déclenché des intolérances alimentaires aux aliments libérateurs d’histamine, j’ai consulté plusieurs allergologues qui ne pouvaient rien pour moi. J’ai décidé de tenter la méthode Naet, sans vraiment y croire car même les allergologues ne connaissaient pas et agir sur le subconscient n’est pas quelques chose de « palpable ». Je me suis tourné vers Mme Smirnova à Toulouse. Même si au début des séances je n’étais pas encore entièrement convaincu, j’ai poursuivi et respecté les consignes. En quelques séances ces intolérances ont disparues ! Fini le régime drastique ! Il me reste aujourd’hui une séance de dernière contrôle à faire d’ici quelque temps mais sachez que pour moi ce traitement a marché et que je peux remanger normalement ! Février 2017

 

Mots clés : poussière, pollen, poils de chat

 Ayant beaucoup d’allergies que je connaissais par avance comme la poussière, le pollen ou encore les poils de chat, je suis allé voir une thérapeute NAET à Toulouse. Surpris par la méthode tout d’abord puisqu’on ne traite pas uniquement les allergies connues mais bien l’ensemble des allergènes, et bien sûr, ceux dont on ne se doutait pas.

A ce jour je ne prends plus d’antihistaminique alors que je ne pouvais absolument pas m’en passer une journée avant de démarrer les séances. Le processus se fait toujours dans le respect de l’humain et dans la compréhension du corps dans sa globalité. Bien sûr, il est impératif d’être rigoureux et de bien suivre les protocoles qui vous sont indiqués au départ. Je recommande vivement Tatiana à Toulouse qui est très patiente et très pédagogue quant à la démarche.

Nicolas L. 43 ans

 

Mots clés : intolérance œufs, polyarthrite rhumatoïde

 NAET, ces 4 lettres ont changé mon existence. Depuis que j’ai commencé cette thérapie, j’ai pu vivre plein de rebondissements « internes ». Après avoir passé par les 15 premières séances dites « obligatoires », j’ai pu voir beaucoup d’améliorations, notamment avec certains aliments que je ne supportais pas, dont les œufs. Quel plaisir de pouvoir maintenant remanger une omelette ! Je souffre de polyarthrite rhumatoïde depuis de nombreuses années et suis un traitement relativement « lourd » (pour moi, car j’ai droit à 2 injections par semaine).

Avec NAET j’ai stabilisé l’ascension de ma maladie, en permettant à mon corps de mieux assimiler les médicaments que je prends. Grâce à NAET, il m’a aussi été possible d’enrayer certaines allergies cutanées dès leur apparition en pratiquant les points avec la fiole ad hoc. Avec de la patience, cette thérapie va m’amener à mieux gérer mon corps et je ne peux que remercier ma thérapeute (Anne-Marie Zeller) pour le bien être qu’elle m’a fait connaître et m’apporte

 

Mots clés : ostéopénie

 Je ne savais plus comment traiter une ostéopénie importante depuis des années, et qui ne cessait de s’amplifier au fils des ans. J’ai eu connaissance de la méthode par un ami. Après 4 séances en 2013 chez Mr Morini à Les Abrets, le dernier contrôle de densitométrie osseuse indique « la minéralisation osseuse est actuellement normale pour l’âge » (j’ai 67 ans). Je suis très satisfaite de cette méthode trop peu connue.

Danielle D.

 

Mots clés : allergies alimentaires, perdre du poids

 Martine GUILLOT a sauvé mon fils avec la méthode NAET. Oui c’est une méthode qui peut paraître un peu bizarre, mais qui est très efficace sur mon enfant. A l’âge de 2 ans les médecins ont diagnostiqué des allergies alimentaires à mon fils. Il n’était déjà pas bien gros, mais à chaque fois que mon fils mangeait un aliment il souffrait au ventre, et vomissait. Je ne savais plus comment nourrir mon enfant, et il perdait du poids, le médecin voulait l’hospitaliser suite à son poids qui devenait inquiétant. Mes parents m’ont donc parlé de la méthode NAET, j’ai donc contacté Martine GUILLOT qui m’a sauvé mon fils.

Aujourd’hui mon fils est en pleine forme, il mange de tout et adore ça. Un vrai plaisir. Il est vrai qu’il n’est pas facile d’en parler par écrit, car c’est une méthode toute particulière sans médicament, vraiment au naturelle et il faut le voir pour y croire. Alors si vous rencontrez un problème de santé, n’hésitez pas à contacter ces personnes qui pratiquent cette méthode, elles pourront surement faire quelques choses pour vous.

Céline et Thomas

 

Mots clés : intolérance aux aliments, parfums, cosmétiques, produits chimiques, nickel, vêtements

Pendant de nombreuses années, j’ai souffert d’allergies et d’intolérances : aux aliments, aux parfums, aux cosmétiques, aux produits chimiques, au nickel, aux vêtements, aux chaussures et même à la couleur noire et orange.

J’ai rencontré de nombreux, allergologues qui malheureusement ne m’apportaient aucune amélioration et me précisaient, qu’il ne pouvait rien faire pour moi. Pendant ,18 mois (de janvier 2014 à juin 2015, soit 50 séances), j’ai suivi la méthode NAET qui m’a permis de revivre.

En effet, aujourd’hui je peux porter les vêtements qui me plaisent ainsi que les chaussures. Je peux me nourrir normalement, fini les souffrances du style maux de tête, douleurs dans les membres, gonflement du corps, nez qui coule, bronches encombrées, maux de gorge, yeux rougis et douloureux, sans compter les rougeurs sur le visage et la fatigue intense etc. etc.

D’autre part, lors de ma dernière mammographie, j’ai eu l’agréable surprise de constater que le kyste au sein que j’ai depuis plusieurs années, a fortement diminué de grosseur.

Merci a Martine Guillot qui m’a énormément aidée avec un grand calme et beaucoup de patience.

N.D. 57 ans

 

Mots clés : lésion grave d’œsophage

Bonjour, Après le diagnostic d’une lésion grave d’oesophage (non cancéreuse), j’ai compris que j’avais encore trop d’acide gastrique même avec la prise d’un médicament puissant. J’ai eu recours à un laboratoire pour faire des analyses très coûteuses et découvrir l’étendue de mes intolérances alimentaires. Je me suis alors tournée vers la méthode NAET et je ne le regrette surtout pas. Sur le site j’ai trouvé à Paris une thérapeute très compétente qui s’est très bien occupée de moi (Mme Anne Claire FOUCHER-CRETEAU sur Paris et Chantilly). Avec NAET, on teste tous les groupes alimentaires encore mieux qu’avec un teste sanguin (cela revient moins cher). J’ai fait toute la base qui comporte au moins 10 séances (vraiment nécessaires).

J’ai constaté doucement que mon énergie devenait bien plus forte après chaque séance, dans mon cas ce n’est pas rien et surtout je peux remanger les aliments qui m’étaient difficiles à digérer, c’est quasi miraculeux. Je ne ressens plus les troubles bien désagréables que j’avais après du sucre, des laitages même si je sais que pour la santé je ne dois pas en abuser.

De plus, à chaque séance, j’ai l’impression qu’un voile de déprime s’en va et que cela contribue à mon bien-être.

Je remercie encore les créateurs de la méthode et serai bien trop heureuse de contribuer à la faire connaître.

ANNIE B.

 

Mots clés : diverticulite

Je suis venue à la méthode NAET suite à une nouvelle diverticulite, 1 mois d’antibiotiques et une semaine d’hôpital à l’issue de laquelle le verdict était le suivant : attendre la prochaine crise pour opérer. Mais en attendant ? Rien, aucun conseil particulier, pas même alimentaire, aucun traitement et surtout aucune certitude qu’après l’opération il n’y aurait pas de récidive.

6 mois de méthode NAET après, tout avait changé : 20 ans de douleurs intestinales oubliées (à l’exception de quelques petits rappels à l’ordre vite maitrisés) et un retour à une alimentation normale (avec tout de même une hygiène alimentaire nettement améliorée) sans l’angoisse de déjeuner au restaurant ou chez des amis.

12 mois plus tard : c’est une qualité de vie et une sérénité retrouvées ». Le praticien NAET que j’ai consulté est Martine GUILLOT

Mme S.S-T (60), janvier 2016

 

Mots clés : rhinite, asthme, œdème de Quincke

Merci à Martine Guillot pour le travail effectué avec moi: elle est tout ce que l’on peut souhaiter des praticiens NAET. J’ai 24 ans, et pendant près de 10 ans j’ai souffert de rhinite, d’asthme, allant une fois même jusqu’à l’œdème de Quinck.

Mes allergies ont aujourd’hui complètement disparu, et ce grâce à un travail psychologique et de pratique NAET extrêmement efficace.

C.G (60)

 

Mots clés : écoulement nasal

C’est une amie savoyarde qui m’a fait découvrir la méthode NAET. Elle et son fils avaient recours à cette technique pour traiter des allergies. Depuis 3 ans j’étais perturbé par des écoulements nasaux en arrière gorge abondants et désagréables de jour comme de nuit sans trouver de solution dans le cadre de la médecine traditionnelle, seul un scanner confirmait une sinusite chronique.

J’ai donc pris contact avec un praticien NAET dans ma région et entamé avec elle une démarche globale pour tenter de résoudre mon problème.

La solution n’a pas été immédiate mais après quelques mois de ‘’rééquilibrage’’, les écoulements sont devenus moins abondants la nuit et quasiment inexistants le jour. Ce dénouement positif est de plus durable… puisque cela fait 6 mois que le traitement est maintenant terminé.

Avec ce recul de 6 mois je dois constater que cette méthode m’a également permis de me débarrasser de migraines ‘’ophtalmiques’’ peu fréquentes mais assez gênantes, fruit d’un ‘’rééquilibrage’’ pour moi improbable !

Merci à Martine GUILLOT, pour sa maitrise de la méthode NAET et ses conseils éclairés.

G.F, décembre 2015

 

Mots clés : allergie au froid

Je suis tombée sur la méthode Naet un peu par hasard, en cherchant depuis des années ce qui aurait pu me guérir de cette allergie au froid.

J’ai alors fait la connaissance de Tatiana (Toulouse) et avons commencé les séances.

Il m’aura fallu six séances, pour constater que l’allergie avait bel et bien disparu!!

Cependant, l’hiver n’étant pas passé, ne peux confirmer comment je réagirai au climat, mais peux déjà noter que je peux enfin faire la vaisselle à l’eau froide, tenir un verre frais, ce qui ne m’étais pas possible avant.

Je constate aussi une amélioration globale, une certaine légèreté que j’avais peut être un peu perdu.

Pour ce qui est de la naturopathe, Tatiana est une très belle femme en qui j’ai eu beaucoup d’affection aux vues de sa patience, je n’étais pas convaincue de la méthode et lui faisait part de mes nombreux doutes qu’elle a su apaisé

grâce à une sincère écoute et que je remercie pour avoir pris le temps sans regarder sa montre a me livrer nombres d’explications, conseils, et suivi.

Ce témoignage en espérant que cette méthode soit révélée et plus connue de tous, car il y a bien sur un hic, le prix, c’est un investissement à nos charges, et l’aide de l’état serai bienvenue.

Et merci Naet, merci Tatiana

 

Mots clés : troubles de spectre autistique

Témoignage sur notre enfant SACHA, âgé de 13 ans, et atteint de troubles de spectre autistique.

Présentation de Sacha

Né le 19/07/2001, en bonne santé, de nature calme et agréable, ce qui n’a pas toujours été le cas, Sacha a été diagnostiqué en 2012 par le CRA (relativement tard!). Problématique posée en regard des difficultés dans 3 domaines particuliers: interaction sociale, communication, intérêt et comportement affectant la vie en société (identifié à la mDPH, bénéficie d’une aide individuelle, d’une AVS et du SESSAD les mercredis). Sacha a un très bon raisonnement perceptif, un haut niveau en psychométrie, intégré au collège ou il suit une scolarité » « normale ». Cependant, reste distant, « froid » et même si le retard et les difficultés de la pratique du langage disparaissent progressivement, subsistent encore des particularités dans la communication et d’ordre sensorielles. En l’espèce, une alimentation sélective entraînant de gros problèmes de constipation: constante de ce syndrome. Connaissant ces éléments communs aux enfants autistes: sélection voire aversion envers certains goûts, aspects, couleurs et textures des aliments ou matières.

Pourquoi la méthode NAET ?

NAET s’est imposée à nous comme une évidence afin de connaître si Sacha souffre d’une allergie et/ou intolérance et/ou hyper-sensibilité à un élément environnemental ou composant chimique quelconque (vaccin, médicament,…)

Evolution de SACHA avec NAET

Le traitement a débuté en Juillet 2014, à ses 13ans, et une relation de confiance s’est rapidement établie entre la praticienne, Sacha et nous-même. Reposant sur des explications claires et précises, étayées de connaissances. Ce qui a plu à Sacha: qu’il participe, soit actif, soit responsabilisé, permettant un contact de qualité au fur et à mesure des séances. L’élément le plus encourageant dés le premier RDV, et particulièrement révélateur de bien-être ressenti par Sacha, est le massage de la tête suivi de l’enveloppement dans la couverture « réconfortante ». Sachant la défiance de ces enfants à l’égard de tout contact physique, le « tactile » représentant une agression.

Cette méthode douce, naturelle et respectueuse prend en compte l’enfant dans sa globalité, ainsi que son entourage. Sacha s’intéresse, paraît comprendre le sens de NAET et se prête de plus en plus volontier aux recommandations propres aux différentes séances.

A raison d’une séance/semaine, nous constatons des progrès en autonomie personnelle, familiale, il s’exprime beaucoup plus facilement, a gagné en gestion émotionnelle, a progressé dans sa relation à autrui. Par ailleurs, l’attention et la concentration se renforcent. NAET semble parfaitement adapté à ce type d’handicap et correspond aux attentes et recommandations de l’HAS, dans son rapport accablant de 2010, relatif aux retards, à la méconnaissance et à l’archaïsme en matière de recherche sur l’autisme en France. A ce jour, Sacha poursuit son traitement.

Cependant NAET est non remboursé car non reconnue (et méconnue), en France, et il est regrettable que tous les enfants autistes ou souffrant d’allergies ne puissent bénéficier de la méthode NAET et en profiter pleinement dans leur vie quotidienne.

Mme N.F. Toulouse, avril 2015

 

Mots clés : autisme

Nous avons commencé les séances NAET en mai 2014 à Toulouse pour mon fils E., 12 ans, atteint d’autisme.

Les premières séances furent difficiles et mon fils était non coopérant. Au fil des séances, je l’ai vu s’ouvrir, discuter avec la praticienne et même réclamer des massages. Mon fils a beaucoup changé et d’un enfant passif il est devenu actif, capable de s’opposer et de refuser. Son caractère s’est affirmé. Il s’est ouvert au monde et aux autres. Il est entré lentement mais surement dans la « normalité ». On voit de moins en moins la différence entre lui et un enfant neurotypique. Son appétit s’est développé et il a accepté de découvrir de nouveaux aliments et de nouvelles textures.

Nous continuons nos séances NAET et E. apprécie chaque séance et y va avec un réel plaisir

 

Mots clés : allergies, nez bouché, perte d’odorat, douleurs articulaires

Depuis le mois de mai 2013, je souffrais d’importantes allergies, nez bouché, perte d’odorat, gorge toujours irritée, langue qui piquait, grande fatigue, stress, douleurs articulaires… Donc, j’ai contacté Mme P. (Dép.65), qui pratique la méthode NAET et après quelques séances, aujourd’hui, je suis totalement libérée de mes allergies et des douleurs.

J’ai également retrouvé l’odorat, ma gorge ne pique plus, ni ma langue. Je suis très satisfaite de la méthode NAET que Mme P. a pratiqué très soigneusement. Je l’en remercie très vivement. Ainsi la qualité de ma vie est meilleure.

Mme J.C., avril 2014

 

Mots clés : pollens

Bonjour Mme Saddier,

Ce petit mail pour vous informer que je suis ravie du résultat de la méthode! C’est le 1er printemps que je passe depuis 30 ans sans être embêtée par les effets des allergies à différents pollens. L’an passé, vers février, je suis revenue vous voir car les symptômes semblaient revenir, vous m’aviez dit qu’il ne s’agissait pas d’allergies selon le test kinésio, mais certainement d’une infection, ce qui a été confirmé par mon médecin par la suite…

Cette année était donc une période test pour mesurer les effets des séances effectuées, et je peux dire que ça marche vraiment et je recommande votre méthode autour de moi.

F.R.

 

Mots clés : allergie au soleil, lucite polymorphes

Mon aventure N.A.E.T. mérite d’être racontée et commence en 2008 car comme dans la plus part des témoignages, il y a une rencontre « bizarre » à l’origine. En premier, merci internet : alors que je me trouvais à la campagne au mois d’août en plein après-midi, je refuse d’aller dans le jardin avec de nouveaux amis qui ne connaissent pas mon problème d’allergie au soleil particulièrement sévère (une lucite polymorphes depuis 60 ans, eczéma, urticaire). Une personne me glisse à l’oreille : N.A.E.T. sans rien savoir de plus !

Première thérapeute et après 5 traitements, résultats spectaculaires. Beaucoup de traitements plus tard, l’amélioration s’installe. Même au printemps, je vis presque normalement et je décide, avec mon diplôme d’infirmière, de suivre une première formation. Une jeune personne charmant me dit  » vous êtes notre doyenne ! » eh oui j’ai 71 ans. Après le 2ème niveau, j’ai la possibilité de mettre en pratique cette merveilleuse méthode : de nombreux résultats positifs et quelques-uns plus rebelles. Mes enfants habitent dans le midi et il y a juste un an j’ai quitté la Bourgogne pour Toulon et aujourd’hui je peux vous assurer que je gère le soleil presque sans eczéma. Je suis soulage à environ 80%.

Voilà. Merci de continuer de pratiquer et d’enseigner cette géniale thérapie. Je vous adresse mes sincères sentiments de succès.

F.H.

 

Mots clés : allergie :  crevette, aubergine, poil de chat, arachide

Je suis la maman d’un garçon de 11 ans allergique depuis sa naissance à la crevette, à l’aubergine, au poil de chat et à l’arachide. Enzo a d’abord été suivi par un allergologue pour le désensibiliser. A la fin du protocole (3 ans) Enzo était toujours allergique. Il présentait toujours une sensibilisation à l’arachide et à la crevette. La sensibilisation à l’arachide s’était même aggravée (on passe de 0,93kU/I en 2005 à 3,86KU/I en 2009).

Pour la crevette et l’aubergine le chiffre n’a pas changé 1,11KU/I. Pour le poil de chat et les Acariens 1,74KU/I. Les chiffres aussi n’ont pas changé. Conclusion de l’allergologue: Enzo doit éviter l’arachide, la crevette, l’aubergine, le poil de chat…

En Mai 2012 nous avons connu la méthode Naet. Cette méthode associe des principes empruntés à la médecine allopathique, à la médecine orientale et à l’acupuncture, ainsi qu’à la kinésiologie et à la chiropratique. Chaque séance dure 1 heure, et n’est pas du tout douloureuse pour l’enfant.

Nous avons commencé la méthode en Mai à raison de 3 séances par semaines. Début Septembre Enzo n’avait plus aucune allergie, la plus dure à éliminer a été l’arachide (le protocole à été plus long). Aujourd’hui Enzo est inscrit à la cantine et il peut manger comme tous les enfants. Fini les paniers repas. Fini l’aérius, la ventoline et la bécotide…

Il peut toucher les chats et rester près d’eux sans avoir de rougeur et respirer très mal, et il peut manger des cacahuètes, des crevettes, de l’aubergine…

Le thérapeute qui s’est occupé d’Enzo est Mr Delahaigue Claude (94) en région parisienne.

 

Mots clés : réaction à la mangue, l’ananas, pression atmosphérique

Avant ce traitement, j’avais suivi une désensibilisation sublinguale pendant 3 ans, j’ai commencé à beaucoup moins réagir aux allergènes repérés à l’époque : les pollens de graminées et l’ambroisie. J’étais également allergique aux poils de chat et de lapin, mais le médecin allergologue ne m’a pas prescrit de désensibilisation pour ces deux derniers allergènes. Deux ans après, j’ai découvert une réaction allergique à la mangue et à l’ananas, deux fruits que j’aime beaucoup, et je continuais à réagir aux pollens et à l’ambroisie.

Ma mère avait lu un article sur la méthode NAET, et une amie de la famille l’avait fait pratiquer avec succès à son fils. Aussi, nous en avons parlé avec notre ostéopathe qui nous a orientées vers Mme Françoise LOFFICIAL. Lors de la première séance, elle m’a très bien accueillie dans son cabinet et m’a expliqué le déroulement des séances, j’ai trouvé cette méthode intéressante et surprenante, j’étais partante pour l’aventure ! !

Pendant une séance, nous avons testé mes réactions à plusieurs produits, mon bras résiste ou s’affaibli en fonction de la substance que je tenais dans ma main, j’ai trouvé ça magique ! Parfois Mme LOFFICIAL questionnait mon esprit en se concentrant fortement et en fonction de cette question mon bras, quand elle appuyait dessus, résistait ou s’affaiblissait selon la réponse que donnait mon cerveau. On discutait beaucoup pendant qu’elle me faisait les soins… De semaine en semaine j’observais la progression de mes soins… qui suivait la démolition de l’immeuble d’à côté, c’était bien car je n’entendais pas beaucoup les bruits des travaux ! Ensuite Mme LOFFICIAL me disait ce qu’il ne fallait pas que je mange ni que je touche, on parlait des plats que ma mère allait devoir préparer.

A la fin des séances, quand je devais rester 20 minutes dans la salle d’attente avec ma mère, je rigolais avec elle et je lisais les magazines de la salle. Une fois j’étais venue au rendez-vous avec un rhume, Mme LOFFICIAL m’a dit de me moucher pour qu’elle puisse transmettre mes microbes dans une fiole grâce à une machine qui ressemble à une balance électrique. Elle dit à ma mère de me faire les points d’acupuncture chaque soir pendant au moins une semaine, selon comment je me sentais. Et bien au bout d’une semaine à peine je n’étais plus du tout enrhumée, ce système fonctionnait beaucoup mieux que les médicaments d’un docteur ordinaire !

Une autre fois elle me traita pour la mangue et l’ananas, la semaine qui suivit cette séance mon père acheta un ananas, je le mangeais sans aucun symptôme d’allergie, pareil pour la mangue que je mangeai plus tard dans le mois !!

Elle découvrit aussi que je faisais beaucoup de crise d’asthme lorsque la pression atmosphérique était élevée, elle chercha comment réussir à me soigner sans la fiole « pression atmosphérique » qu’elle n’avait pas, qu’elle devait commander. Alors elle me testa les poumons, mon bras s’affaiblissait. C’est plus tard au mois d’août qu’elle me traita avec la fiole « pression atmosphérique ».

Pendant cette année-là je me rendais compte que je ne me servais pratiquement plus de mes antihistaminiques, grâce à cette méthode mes médicaments restent désormais au placard !

Romane, 13 ans

 

Mots clés : poils de chat

Vive le chat ! Mon allergie aux poils de chat représentait depuis toujours un handicap. En présence d’un chat pendant plus d’une heure chez des amis dans leur maison ou leur appartement, je commençais à étouffer, à tousser, je chercher en vain à reprendre mon souffle. Je respirais trop difficilement et seule une piqûre de cortisone me soulageait et rétablissait ma respiration. Mais cela devenait invivable car je ne pouvais plus me rendre chez des amis ou de la famille qui avait un chat. J’ai donc décidé de faire la cure NAET avec Johanna Dermi et à ma grande surprise mon allergie aux poils de chat a totalement disparu.

Aujourd’hui je partage ma vie familiale avec Isis une jeune chatte. Elle vient même dormir sur notre lit…car c’est elle qui m’a adopté!!! Vive le chat!

Eric N., février 2013

 

Mots clés : autisme, surdité unilatérale

Le diagnostic d’autisme a été confirmé à trois ans.

Loic est né en octobre 1999. C’est un enfant atteint de surdité unilatérale gauche. Le diagnostic d’autisme a été suspecté dès l’âge de deux ans devant l’absence de langage et des troubles du comportement. Il a été confirmé à trois ans, et Loic a été pris en charge en psychothérapie, psychomotricité, orthophonie et par micronutrition.

Le comportement de Loic se dégradait dès qu’il était traité par antibiotiques, lors d’otites.

Le traitement NAET débuté à 6 ans a permis une grande amélioration au niveau de l’agitation, surtout après le traitement des métaux, du gluten et des différents antibiotiques reçus. Il a fait de grands progrès depuis.

Aujourd’hui, Loic a 13 ans. Il est au collège, en 5ème et suit une scolarité normale, aidé par une AVS. Il reçoit régulièrement un traitement NAET lors de périodes d’aggravation de ses troubles du comportement, liée le plus souvent à la prise de certains médicaments.

Dr L. pédiatre

 

Mots clés : gluten, antibiotique

Mes allergies connues étaient un peu gênantes (gluten, antibiotique) mais n’étaient pas invalidantes. J’ai suivi NAET avec Johanna et j’ai obtenu d’être débarrassé de ces problèmes.

Cependant, j’ai pu constater que les effets positifs vont beaucoup plus loin. Que s’est-il passé ? Je dirais qu’au niveau corporel et même mental, une nouvelle harmonisation s’est effectuée, des choses se sont remises en place en douceur et cela se traduit pour moi par une sensation de « bien-être » aussi inattendue que très appréciable.

José V., septembre 2010

 

Mots clés : fibromyalgie

Atteinte de fibromyalgie depuis fin 2003 (diagnostiquée fin 2004) j’ai tenté toutes les thérapies proposées par le milieu médical (consultation du centre antidouleur de Toulouse), se limitant, pour l’essentiel à la prise d’antidépressif. Tous les antalgiques, y compris les morphiniques, pris séparément ou en association, se sont révélés inefficaces. La fibromyalgie s’est traduite pour moi par des douleurs constantes, sourdes et continues ou fulgurantes, et une fatigue extrême. Je faisais régulièrement des crises m’empêchant toute activité, allant parfois jusqu’à une sorte de paralysie complète.

Cette maladie eu des répercutions très lourdes sur ma vie familiale et professionnelle, sur mon état mental aussi. Elle a eu aussi des conséquences sur mon poids (prises rapides de huit à dix kilos). J’ai été suivie par une endocrinologue, un diététicien, en vain. La médecine chinoise (acupuncture) et la kinésithérapie me soulageaient un peu, mais sur un temps très court. Le magnétisme m’a soulagé de mes douleurs et a quelque peu amélioré mon état général, mais n’a pas permis d’éradiquer mes grosses crises.

Je suis suivie en NAET par Mme GENEVIEVE Elisabeth (dép. 66)

 

Mots clés : douleurs

Dès le début du traitement, j’ai pu constater que mon état s’améliorait considérablement, les douleurs disparaissant rapidement. Depuis juillet, je n’ai eu aucune crise de douleurs sérieuse (pas d’arrêt de travail, continuité de mes activités, vie à nouveau « normale ») J’en suis actuellement à ma 13ème séance. Certaines séances ont provoqué en moi une grand fatigue (sommeil de 14 à 16h) et une émotivité exacerbée (cafard injustifié, pleurs) mais ça reste transitoire pendant les 25 heures d’éviction.

Je suis donc extrêmement satisfaite de ce traitement qui a changé ma vie (disparition quasi-totale de la douleur). Le seul point un peu difficile à gérer, ce sont les consignes à suivre pendant les 25h après le traitement, parfois très contraignantes, mais finalement quand je prends en compte que cela n’est que 25 heures et que j’ai gagné tellement d’améliorations, cela a valu le coup.

Mme Catherine R., Montesquieu, février 2012

 

Mots clés : rhume des foins

Depuis que je suis toute petite, je souffre d’un fort rhume des foins. Malgré les antihistaminiques, les gouttes pour les yeux, le nez et le ventolin, je ne pouvais pas passer l’été tranquille. Il était pour moi presque impossible de traverser un pré sans ressortir avec les yeux rouges irrités, des plaques rouges sur les jambes ainsi que des démangeaisons et éternuements à n’en plus finir !

Il n’était pas possible pour moi de me faire désensibiliser chez mon allergologue (injection pour créer des anticorps), car j’étais allergique à trop de choses, pollens différents. Une connaissance m’a parlé de la méthode NAET. Vu que je n’avais rien à perdre je l’ai essayée et adoptée!

Mes problèmes d’eczéma constitutionnel ont pratiquement disparu, tous mes symptômes désagréables de rhume des foins ont énormément baissé. Il m’arrive encore de prendre des antihistaminiques, gouttes pour le nez et les yeux lorsque j’en ai besoin. Mais grâce à eux et à la méthode NAET, je ne ressens quasi plus aucun symptôme du rhume des foins, ce qui n’était pas le cas avant la méthode (les médicaments ne suffisaient pas).

F.V.

 

Mots clés : réaction aux poils de chèvre

Dans le cadre d’un spectacle préparé à l’école sur le thème de l’Afrique, la classe de ma fille a préparé un morceau de musique avec tambours et xylophones. Suite à la première répétition, elle est rentrée à la maison avec des bras gonflés et s’est gratée jusqu’au sang pendant 2 jours. Je lui ai donné un anti-histaminique qui a fait peu d’effet. La semaine d’après, lors de la répétition, le scénario a recommencé, et la maîtresse a donc dit à ma fille qu’elle ne pourrait (à juste titre) pas participer au spectacle qui aurait lieu environ 5 semaines après.

Il semblerait qu’elle ait eu une réaction allergique aux poils de chèvre qui se trouvent autour des tambours. Au vu de la déception de ma fille et prise par le temps, j’ai cherché une solution d’urgence afin qu’elle ne soit pas exclue du spectacle. C’est alors que j’ai rencontré Muriel Gamperle.

Après la première séance de NAET, ma fille a déjà eu moins de réactions aux bras – elle a entre-temps aussi changé d’instrument pour passer aux maracas, mais la salle contenait toujours autant de tambours. En travaillant régulièrement et sérieusement, elle a finalement pu faire son spectacle, assise juste à côté des tambours. J’ai été vraiment surprise par la rapidité et l’efficacité de cette technique!

Laure 8 ans

 

Mots clés : allergies, pollens, graminées, animaux, pommes, allergie croisée au bouleau

Depuis que je suis petite j’ai énormément d’allergies, pollens, graminées, animaux etc. Je mangeais 2 à 3 pommes par jour et j’avais les lèvres qui gonflaient et lorsque je mangeais les pommes ça me brûlait. Un jour ma mère m’a dit essaies d’arrêter les pommes quelques jours pour voir et mes lèvres sont revenues « normal ». J’ai donc pris rendez-vous chez mon allergologue afin de faire de nouveaux tests.

Il a découvert que j’avais une allergie croisée au bouleau et c’est de là que je tiens mes allergies alimentaires. Je ne peux plus manger les fruits crus ni le céleri ou les oléagineux. Après avoir essayé divers traitement en vain j’en ai parlé autour de moi afin de me diriger vers la médecine douce. On m’a transmis les coordonnées de Mme Poscio. J’ai pris rendez-vous chez elle par apport à mes allergies alimentaires en derniers recours.

Après quelques séances j’ai pu remanger des fruits sans avoir aucune allergie ! Je n’en revenais pas, j’étais persuadé que j’allais vivre avec cela jusqu’à la fin de ma vie, devoir faire attention à tout etc.

En quelques mots, cette méthode NAET a vraiment changé ma vie, ma permis de remanger des fruits comme je le voulais de ne plus devoir me soucier de mon alimentation et je remercie vraiment Mme Poscio pour cela ! J’espère vraiment que beaucoup de personnes en bénéficieront.

Z.T.

 

Mots clés : problèmes intestinaux, constipation, fortes douleurs spastiques

Depuis quelques mois, je souffrais de problèmes intestinaux, constipation qui me provoquaient de fortes douleurs spastiques intolérables et invalidantes. La médecine traditionnelle prescrivit divers médicaments, mais aucun ne se révéla vraiment efficace (l’amélioration était de courte durée et les spasmes réapparaissaient de façon récurrente.) De nombreuses investigations plus approfondies furent proposées : coloscopie, scanner, IRM qui révélèrent des conclusions contradictoires. Le diagnostic : colon spathique et proctostase. Insatisfaite et désappointée (et toujours malade).

Nous avons décidé d’entreprendre une séance avec la méthode NAET. Après des informations et explications précises concernant cette méthode et les buts poursuivis, nous décidâmes d’entreprendre une thérapie. Dans un premier temps, il s’agissait de cibler en les testant les groupes alimentaires qui provoquaient des perturbations énergétiques.

Madame Gamperle a établi un protocole très précis pour les groupes qui posaient un problème. Les séances furent fixées pour faire ce travail sur les éléments réactifs qu’il fallait équilibrer : calcium, sucre, céréales et gluten, etc. Après chaque séance, il y avait 25 heures durant lesquelles il fallait absolument éviter tout contact avec certains aliments ou substances.

Au début de chaque séance, la substance perturbatrice lors de la séance précédente était vérifiée et validée pour entamer un nouvel équilibrage. Peu à peu, les résultats se firent sentir : atténuation des spasmes et des douleurs, reprise d’énergie et bien-être. Après la dernière séance, j’avais récupéré mon intégrité et toute mon énergie et oublié mes spasmes, car mon transit ne me posait plus de problème.

Claire-Lise 72 ans

 

Mots clés : peau

Je vois aujourd’hui les bons effets de NAET car à cause du froid et de la neige, pendant cet hiver très rigoureux, mes joues, et mes jambes ne présentent plus de dartre, ni de sécheresse importante, ma peau est normale et je suis soulagée. J’ai aussi constatée une nette amélioration au contact du chaud, ma peau été très réactive, notamment en sortant de la douche, ou en utilisant la bouillotte, maintenant je sens une douce chaleur m’envahir et c’est très agréable ! je remercie Johanna Dermi, Partcienne NAET, qui a fait un très bon travail d’écoute, et de recherche, ses séances NAET sont professionnelles.

Laureline H., décembre 2010

 

Mots clés : extrasystoles, irrégularités de battements cardiaques

En 2005, à l’âge de 50 ans, j’ai consulté un cardiologue, ressentant des irrégularités de battements cardiaques. Il diagnostiqua des extrasystoles et me prescrivit de l’avlocardyl. Grâce à la méthode NAET, au bout de quelques séances, je n’ai plus jamais ressenti de troubles du rythme cardiaque. Ceci est un grand soulagement pour moi car ressentir ces extrasystoles m’angoissait beaucoup, en particulier lorsque j’étais allongée.

Mme B., 2005

 

Mots clés : allergie : pollen, bouleau, poussière, acariens ; intolérance : œuf, lait, crème

J’ai commencé à être allergique à 58 ans, au pollen, aux bouleaux, à la poussière, aux acariens etc… Et puis petit à petit

je ne pouvais plus manger certains aliments sans être obligée de courir aux toilettes une heure après.

Les repas au restaurant étaient très compliqués. Il fallait demander s’il y avait de l’œuf, du lait, de la crème etc. avec le risque d’être malade en sortant de table. Le plus spectaculaire était mon allergie à l’œuf pendant des années.

Après le traitement, passé le délai de 25 heures j’ai pu manger un œuf dur sans problème, à mon grand étonnement. Faire les courses demandait un temps infini, il fallait lire la composition de tous les aliments. Un médecin que j’ai consulté m’a parlé de la méthode NAET.

Je suis allée voir sur internet et j’ai trouvé la liste de personnes susceptibles de traiter toutes ces allergies. C’est comme ça que j’ai connu Madame Andréa Küper (Lyon) qui m’a traitée pour quinze allergènes jusqu’à ce jour avec succès. Je peux maintenant manger de tout sans problème et me promener au printemps sans tousser ni éternuer.

Mme P, Chalon sur Saône

 

Mots clés : laine, nez qui coulait

Je témoigne pour la méthode NAET pratiquée par Marie-Catherine Bard, je ne pouvais plus porter de pull en laine, j’étais obligée de mettre des vêtements, en coton pour me faire une protection, mais malgré tout, j’avais des démangeaisons importantes et insupportables.

Et puis, j’ai un jardin, lorsque je jardinais, planter, tailler, biner, mes plantations. J’avais comme des multi-piqûres sur les bras et les jambes qui me démangeaient et puis j’avais le nez qui coulait sans avoir arrêt comme une fontaine et cela mettais plusieurs jours à disparaître, grâce à la méthode NAET.

J’ai fait toutes les séances et grâce à cela cet hiver, j’ai pu porter mes pulls. Et puis à l’automne, j’ai dû jardiner sans les inconvénients des démangeaisons sur les membres et plus le nez qui coule.

Christine N

 

Mots clés : douleurs persistantes à une hanche

A cause de douleurs persistantes à une hanche pendant 2 ans et demi et après avoir consulté un rhumatologue, ostéopathe, kinésithérapeute sans résultats.

En 8 séances, les douleurs se sont estompées, j’ai repris mon travail normalement, quand je suis fatiguée je ressens une petite douleur mais qui ne me gêne pas dans mes activités. De plus, elle m’a libéré de l’angoisse que j’avais pour aller travailler, ma vie a changé, je suis décontractée et je supporte beaucoup mieux les aléas de la vie. Je faisais aussi beaucoup d’angines, 5 en 8 mois, et bien depuis ma dernière séance en septembre 2009, cela s’est arrêté. J’ai eu raison de lui faire confiance.

Mme R., janvier 2010

 

Mots clés : allergique aux produits de coiffure

Au cours de ma 2ème année d’apprentissage de coiffeuse, mes avant-bras et mes jambes se couvrent d’exémas purulents. Les démangeaisons et l’étendue de l’exéma s’intensifient. Je me rends chez un allergologue qui me fait un test cutané et en déduit que je suis allergique au produits de coiffure. Je finis mon apprentissage avec difficulté et cesse ce travail après l’obtention de mon CFC. Hélas l’exéma et les démangeaisons perdurent. Une année après j’entends parler de la méthode NAET et je me rends chez madame Poscio. Elle me fait 2 séances et mon exéma disparaît à ma grande stupéfaction. Quelle joie et quelle détente ! ma peau redevient lisse et saine. Je ne sens plus ces brûlures et ces démangeaisons. Je peux me refaire des mèches et reprendre mon métier. Merci à la méthode NAET !

S.M.

 

Mots clés : migraines d’origine alimentaire

Madame, Je tiens à vous remercier pour le suivi réalisé.

Le travail que vous avez réalisé, via la méthode NAET, pour réguler mes déséquilibres divers, a eu comme effet très positif la suppression totale de mes migraines. J’en suis ravie. J’avais en effet environ 1 à 2 migraines par mois depuis plus de 10 ans ; migraines d’origine alimentaire (suite à un repas riche, ou suite à l’absorption de vin rouge). Ces migraines ont totalement disparu.

Concernant mon intolérance au gluten, j’ai eu l’occasion de manger des gâteaux à la noix de coco, contenant de la farine de blé, et je les ai très bien digérés sans observer de diarrhées à la suite. Tout cela est très positif et je vous en remercie vivement.

Mme D., février 2011

 

Mots clés : cycles très rapprochés

Depuis l’âge de mes premières règles, c’est-à-dire 13 ans, j’ai des cycles très rapprochés (tous les 21 à 23 jours, et une période de saignement très longue de 10 jours en moyenne), j’ai essayé de nombreux traitements avec la médecine traditionnelle (pilule) puis j’ai vécu avec ses inconvénients de 24 ans à 36 ans et ce sans pilule. Il y a 1 an j’ai découvert la méthode NAET et j’ai suivi le protocole. Depuis j’ai mes règles tous les 33 jours et elles ne durent que 4 jours.

Mme L., mars 2009

 

Mots clés : mastite sévère aux deux seins

Je vous fais part d’un résultat très positif dont je viens de profiter exclusivement grâce aux soins NAET, je ne consulte aucun docteur et n’absorbe plus aucun médicament.

J’avais une mastite sévère aux deux seins. Je suis ménopausée depuis 10 ans, je ne prends aucun traitement hormonal, mes mammographies ne montraient rien de suspect, je n’ai aucune tumeur, mais je souffrais depuis plusieurs années au simple toucher des deux seins et encore plus à la moindre pression et cela s’aggravait avec le temps.

Il y a donc eu une remise en état spontanée après divers traitements qui étaient mis en place pour traiter bien d’autres problèmes.

Vous pourrez questionner mon thérapeute concernant tous les protocoles qu’il a suivis sur ma personne. Il m’a semblé très intéressant de vous faire part de cela, surtout si d’autres femmes peuvent en bénéficier.

C.D.

 

Mots clés : crises d’asthme, allergies aux poils de chat, acariens, poussière

 Je souffrais de sévères crises d’asthme depuis plusieurs mois causées par des allergies aux poils de chat, acariens et poussière confirmées par des tests chez un allergologue. L’allergologue, avant de commencer toute désensibilisation voulait me soigner mon asthme. Il m’a tout d’abord vivement conseillé de me séparer de mon chat et m’a prescrit toute une batterie de médicaments à la cortisone dont j’ai rapidement ressenti les effets secondaires. J’ai pris ces médicaments pendant 1 mois puis j’ai tout arrêté, car je sentais au fond de moi que ce n’était pas bon pour moi et que cela ne m’aidait pas. Et la perspective de nous séparer de notre chat était difficile pour ma famille et moi.

Une amie m’a parlé de la méthode NAET à cette période et c’est comme ça que je suis arrivée chez Muriel Gamperle après avoir consulté le site NAET Europe et le sien. J’ai tout de suite eu un excellent contact avec Muriel qui est une personne chaleureuse, ouverte et à l’écoute.

Elle m’a demandé de collecter différentes substances auxquelles j’étais allergique: poils de mon chat, grains de litière, poussière de maison, etc qu’elle a mis dans des fioles en verre. Muriel testait, par rapport à la fiole que j’avais dans la main, ma résistance physique et quand elle était faible, elle me massait la colonne vertébrale où sont les terminaisons nerveuses puis testait à nouveau ma résistance: si elle était toujours faible, elle me massait à nouveau.

 

Mots clés : intolérance au gluten, le sucre, asthme

J’ai compris qu’une allergie était une réaction erronée du cerveau face à une substance qu’il reconnaissait comme étant allergène et que la méthode NAET constituait en fait à re-programmer le cerveau. Il est important suite à une séance de ne pas être en contact avec l’allergène pendant environ 24 heures.

Après quelques séances, pendant lesquelles Muriel m’a désensibilisée à différentes intolérances comme le gluten, le sucre, la vitamine C, les herbes et l’histamine, je vais bien! A part une respiration un peu sifflante sporadiquement qui annonce un début de crise d’asthme (mais Muriel m’a donné des « outils » pour prévenir la crise et ça marche: pression ou massage de certains points du corps), cela n’a plus rien à voir avec les sévères crises que j’avais auparavant et qui m’empêchaient de trouver mon air.

Je suis retournée chez l’allergologue pour qu’il constaté mon amélioration et lui parler de la méthode NAET. Il a dit qu’il n’en a jamais entendu parler(!), mais après auscultation, il a reconnu que j’allais mieux. Par précaution et pour ne plus avoir de crises graves, il m’a prescrit d’autres sprays à la cortisone… que je n’ai pas pris.

Ce qui me plaît dans NAET, c’est la simplicité de la technique et l’aspect naturel: pas de médicaments, pas d’effets secondaires et le régime sans allergène pendant 25 heures n’est pas astreignant lorsqu’on sait qu’on sera mieux après.

Et j’ai gardé mon chat!

Merci pour votre aide, Muriel.

DL Genève

 

Mots clés : réveils nocturnes, intolérance au lait

Ma fille est née suite à un accouchement déclenché à 40 semaines pour toxémie. Elle pesait 2.285kg. Durant sa première semaine de vie à la maternité, elle était systématiquement complétée à chaque tétée avec du lait artificiel. Puis durant les deux semaines suivantes, elle était toujours complétée, mais avec mon lait que je tirais. Les premières semaines ont également été marquées par des coliques assez importantes. Sur les conseils des puéricultrices, j’ai fait une éviction du lait de vache, ce qui diminuait effectivement les coliques. Pendant la première année, j’ai donc continué l’éviction du lait de vache. Chaque écart se traduisait par des maux de ventre chez ma fille et une multiplication des réveils nocturnes.

A 13 mois, elle a eu une semaine de vomissements nocturnes. Nous venions d’introduire l’oeuf dans son alimentation. J’ai alors commencé à me renseigner sur les allergies / intolérances et je suis tombée sur la méthode NAET, qui me paraissait très intéressante, notamment pour le travail au niveau émotionnel. Concernant le lait de vache, lorsque j’étais à la maternité il est vrai que je ne comprenais pas pourquoi je devais compléter ma fille, qui se portait très bien et grossissait également très bien, et que les séances de « gavage » étaient très dures pour moi.

J’ai suivi le traitement NAET pour ma fille avec Johanna Dermi. Au bout de 7 séances réparties sur quelques semaines – pas toujours très faciles avec un enfant de 14-16 mois… Le résultat est là : ma fille ne semble plus réagir aussi violemment au lait de vache. Les petits suisses ou le fromage ne l’intéressent pas encore vraiment, mais en tout cas je ne fais plus d’éviction totale et tout se passe bien !

Cécile D., janvier 2011

 

Mots clés : graves signes d’allergies, vomissements, Œdème de Quincke, perte de connaissance,  asthme

Les traitements Naet ont permis à mon fils et moi de passer d’une vie difficilement gérable à un quotidien quasi normal. Très vite après sa naissance, mon fils a montré de graves signes d’allergies dont les symptômes allaient de la simple éruption cutanée à l’arrêt cardiaque en passant par vomissements, Œdème de Quincke, perte de connaissance, et crises d’asthme à répétition…

Mon quotidien était fait d’angoisse et d’une logistique impressionnante afin de toujours avoir sur nous des aliments adéquats. Si par exemple nous partions pour un voyage de train de 4 heures, j’emportais des repas complets d’assaisonnements pour une entière journée afin de pouvoir le nourrir en cas de retard ou autre imprévu. Je devais cuisiner partout où nous étions invités, veillant attentivement à ce que les aliments de mon fils n’entrent jamais en contact avec des couverts ou plats ayant servi pour du sésame, du soja, du gluten, des produits laitiers et milles autres aliments…

Nous ne pouvions jamais nous déplacer sans une complète trousse de médicaments d’urgence contenant jusqu’à des injections d’adrénaline…

Barnabé réagissant aussi à des facteurs environnementaux (un parfum, un produit dans un champ, le rayon des produits ménagers dans un supermarché…) j’avais conscience que tous mes efforts pouvaient être vains…

Étant obligée de faire garder mon fils pour travailler chaque nounou devait être attentivement formée à l’utilisation des dits médicaments. Loup venait accompagner d’un manuel de plusieurs pages !! Celui-ci détaillait son historique médical, ses allergies, le protocole de traitements et une liste de contacts d’urgence. Je partais travailler sans que jamais la peur d’une erreur ne me quitte. Le « mauvais  » fruit pouvait être fatal! Puis, on m’a parlé de Muriel et de la méthode Naet. J’ai donc pris rendez-vous avec Loup et j’ai vraiment apprécié sa qualité d’accueil, son écoute, sa générosité, la reconnaissance de mes émotions et de mes angoisses de mère.

Ce qui me paraît être primordiale dans ce traitement, c’est que l’on traite l’allergie sur 3 aspects : le contact, le biochimique et l’émotionnel reconnaissant ainsi l’être dans toutes ses dimensions tel que je le perçois. Ces traitements ne sont ni douloureux, ni invasifs. J’ai apprécié de faire partie intégrante des traitements.

En effet, mon fils étant trop petit pour le test musculaire, c’est sur moi que Muriel testait les différents allergènes et appliquait le traitement. Je devais être en contact direct avec Loup durant ces moments-là. Aujourd’hui Barnabé mange à la cantine scolaire et son sac à dos ne contient plus ni médicaments ni « instructions ». Il ne me reste plus qu’à réapprendre à être maman sans devoir craindre de perdre mon enfant à tout moment.

Merci Naet, MERCI Muriel!!!

EF Genève

 

Mots clés : eczéma très sévère

Mon fils souffre d’un eczéma très sévère depuis ses 3 ans. Il a aujourd’hui 9 ans et a suivi le traitement NAET entre 6 et 8 ans. Il a de nombreuses allergies (alimentaires, aux acariens et à différents pollens et à certains médicaments). Lors des tests NAET, il réagissait quasiment à chaque fois ! Le traitement a été long, mais les visites répétées ont créé un vrai lien entre mon fils et Johanna. Je pense qu’en plus du traitement « physique » du problème via la méthode NAET, le traitement « émotionnel » a été aussi très important : Johanna Dermi a su mettre mon fils en confiance.

Corentin G., février 2011

 

Mots clés : allergie aux graminées, acariens, poussière

Mère de trois enfants, je veux apporter mon témoignage sur la méthode NAET. Au printemps 2007, mes deux premiers enfants âgés de 6 et 8 ans ont été diagnostiqués par l’allergologue comme grand allergique aux graminées aux acariens et à la poussière, les tests sur la peau et sanguins faisant foi. Le médecin m’a prescrit des médicaments à base de cortisone pour passer le printemps et m’a demandé de prendre rendez-vous en septembre pour commencer le traitement de fond afin d’éviter une évolution vers l’asthme.

Avant de leur donner le traitement médical, j’en ai parlé à ma thérapeute, Madame Gamperle, qui m’a conseillé la méthode NAET et m’a prêté un livre à ce sujet. Nous nous sommes lancés dans cette aventure, c’est un procédé où toute la famille doit s’investir, car il faut respecter les consignes et les techniques spécifiques recommandées par la thérapeute. En quelques séances, les résultats ont été surprenants.

J’ai bien pris rendez-vous avec l’allergologue en septembre 2007 et là j’ai souhaité refaire tous les tests avant la prescription quelconque d’un traitement. À la vu des résultats marquants de la baisse significative des taux d’allergies sans médicaments, le médecin fut très étonné néanmoins perplexe. Il me demande de revenir dès le moindre signe de gène pour les enfants.

Depuis 4 ans mes enfants se portent bien et ne souffrent plus d’allergies. Pour moi, les plus difficiles à gérer étaient celles des acariens et la poussière, car elles durent toute l’année. Avant, chez moi, il n’y avait plus de tapis, plus de rideau, je changeais les draps tous les trois jours, aspirateur et paranos tous les jours. UN VRAI ENFER !

Depuis, les tapis ont repris leurs places ainsi que les rideaux et les doudous. Aujourd’hui garder une maison saine n’est plus synonyme de calvaire, c’est trop cool.

 

Mots clés : l’allergie au froid, migraine, piscine

J’ai commencé le traitement NAET dans le cadre d’un changement de régime alimentaire, nous avons travaillé, avec Johanna Dermi, les six premiers groupes d’allergènes. Après avoir lu le fascicule, j’ai appris que l’on pouvait faire un traitement pour l’allergie au froid, après le sixième groupe. Mon médecin de famille avait proposé ce diagnostic il y a près de trente ans maintenant alors que je souffrais régulièrement de migraine après des entraînements en piscine et j’ai donc informé Johanna, de mon allergie au froid.
Nous avons fait le traitement de mon allergie au froid, après les 6 premiers groupes d’allergènes. Quelques jours après la séance, je me suis rendue en plein hiver au bord de la mer. Pluie et vent froid étaient au rendez-vous! J’ai senti le mal de tête arriver puis s’en aller tranquillement au bout de quelques minutes. Depuis, j’ai de nouveau été confrontée à des épisodes de froid intense qui n’ont pas eu de conséquences.

Corinne C, janvier 2012

 

Mots clés : eczéma liée au froid

Souffrant d’allergies diverses depuis plusieurs années, j’ai vu Madame Küper pour plusieurs séances.

J’ai constaté l’efficacité de la méthode, par exemple, l’eczéma sur mes paupières lié à une exposition au froid d’hiver 2012, a complètement disparu après la deuxième séance et n’est pas revenu cet hiver – l’eczéma autour de mes lèvres, m’empêchant de sourire a également disparu après le traitement pour le froid. Grace à la méthode NAET, j’ai su que j’étais sensible aux plumes et mon état s’est amélioré également dès que j’ai retiré ma couette en plumes!

Je remercie également Madame Küper pour son écoute es ses excellents conseils.

Mme .v.d.N.

 

Mots clés : urticaire chronique

Comme la médecine générale ne pouvait plus rien pour mon urticaire chronique, je suis allée voir Johanna Dermi. Sans trop y croire et sans trop connaître je me suis dit : «- pourquoi ne pas essayer, je ne peux pas descendre plus pas que je suis ! » Dès le premier rendez-vous, en naturopathie, Johanna, m’a donné des conseils d’équilibre alimentaire, en les suivant j’ai retrouvé de l’énergie.

Et, au bout d’un mois je me suis sentie mieux moralement et physiquement. Ensuite, j’ai commencé la cure NAET, avec Johanna Dermi qui est praticienne NAET, et plus nous travaillions sur les groupes d’allergènes et plus je me sentais mieux. Après, le traitement des 15 groupes d’allergènes NAET et les conseils en naturopathie, j’ai perdu du poids, retrouver une façon de voir la vie autrement et le sommeil ! Et surtout Bye Bye mon urticaire !
Je continue toujours de suivre les conseils de naturopathie et maintenant je recommande Johanna Dermi dans mon entourage.

Céline F., février 2012

 

Mots clés : hyperactivité, Ritaline

Mon fils Louis, 12 ans, a été traité par Marie-Catherine Bard, pour de l’hyperactivité, il était traité par la «Ritaline».

Il a suivi le traitement NAET et Louis est beaucoup plus calme, raisonné, et sa relation aux autres s’est transformée, elle est aujourd’hui plus sereine. En un mot il est plus heureux et nous aussi par la même occasion. Aujourd’hui il fait ses devoirs lentement mais il ne proteste plus. Je vous remercie, cette méthode douce et non invasive a complément atténuée son hyperactivité. Il ne prend plus de «Ritaline», j’espère que d’autres petits patients pourront retrouver de la sérénité grâce à la méthode NAET.

Isabelle C

 

Mots clés : maladie de Lyme, violents maux de tête , douleurs dans le dos

Pendant l’été 2005 j’ai contracté la maladie de Lyme, suite à des piqûres de tiques, pour laquelle j’ai eu deux traitements d’antibiothérapie à haute dose. Malgré ce traitement, plus d’un an après, je ressentais toujours une immense fatigue et des douleurs qui me gâchaient littéralement la vie : violents maux de tête et des douleurs piquantes et brûlantes dans tout le dos qui me réveillaient la nuit. J’ai essayé de me soigner avec la médecine chinoise, l’homéopathie, les huiles essentielles, mais en vain.

Grâce à la méthode NAET, en 9 séances, mes troubles ont totalement disparus. Aujourd’hui encore, je n’ai plus aucun mal de tête ni de dos. Je suis de nouveau heureuse de vivre. Cette technique m’a vraiment convaincu de son efficacité.

M-L V. (69)

 

Mots clés : irritations situées autour de la bouche, tomates

Ma fille de 3 ans souffrait d’irritations situées autour de sa bouche suite à la prise de certains aliments (tomates essentiellement). Ayant moi-même été traité par la méthode NAET il y a quelques années pour une allergie aux œufs dont j’ai tiré grand bénéfice, j’ai souhaité lui faire connaître NAET. J’ai d’abord été surpris de constater combien le comportement de ma fille pouvait être impacté en séance selon les éléments traités. La douceur et l’à-propos de Johanna Dermi nous ont permis de vivre ces rendez-vous comme des moments privilégiés de complicité père-fille. Depuis la fin des séances les irritations ont disparu. Quel bonheur de pouvoir disposer d’une méthode aussi douce de traitement des intolérances et des allergies ! ».

Luc D, mai 2012

 

 Mots clés : maux de tête très violents, nausées, troubles de la vue, vaccin

Ma fille Alexandra de 17ans a reçu le vaccin contre le Papilloma Virus, au mois de juillet 2009, le lendemain, elle eut des maux de tête très violents, nausées, troubles de la vue associés. J’ai dû la déscolarisé, elle était trop fatiguée. En janvier, elle a nouveau déclaré des migraines chroniques, troubles de l’alimentation (impossibilité de digérer tous les aliments sauf le riz blanc et les fruits, problèmes respiratoires, douleurs articulaires et musculaires) tous ces symptômes ont duré deux mois. Elle a consulté sur l’avis de son médecin traitant Mme Bard, Kinésiologue, qui pratique la méthode NAET ainsi qu’un traitement à bases de plantes.

Au bout de la seconde séance nous avons constaté une très nette amélioration de son état qui a évolué positivement. Elle en est à sa 4ème séance de son état de santé s’améliore au fil des séances. Elle retrouve son énergie ainsi que son moral qui étaient au plus bas. L’évolution de son état de santé était encourageant aussi bien physiquement que moralement et nous a redonné beaucoup d’espoir en l’avenir pour la santé d’Alexandra.

Elisabeth M

 

Mots clés : obstruction nasale, sinusite, asthme, des problèmes alimentaires : pain et des produits laitiers

J’ai suivi des traitements NAET parce que j’avais des problèmes d’allergie multiples avec des symptômes très pénibles depuis plus de 20 ans : obstruction nasale, sinusite, asthme ainsi que des problèmes alimentaires, particulièrement avec certains types de pain et des produits laitiers. J’ai souvent eu besoin de médication : bêtabloquants, corticoïdes nasaux, décongestifs, antihistaminiques, etc.

Quand j’ai commencé le traitement avec Andrea Küper, j’ai d’abord été surprise de constater toute la série d’allergènes auxquelles j’ai dû me faire désensibiliser, semaine après semaine. J’ai été un peu incrédule aussi, en raison de ma formation scientifique. Toutefois, je me disais que je n’avais rien à perdre et que le traitement à base de massages étant sans risque. Avec le temps, j’ai réalisé qu’avec chaque traitement hebdomadaire, je refaisais contact, au moment de la période d’évitement des substances pour lesquelles j’étais traitée, avec diverses circonstances, qui étaient associées à ces aliments ou allergènes, circonstances pendant lesquelles j’ai vécu des frustrations importantes sans que je n’y aies porté attention auparavant. C’étaient des prises de conscience forte intéressante pour moi.

Après deux à trois mois de traitements hebdomadaires qui étaient en fait très relaxants, je me connaissais beaucoup mieux qu’avant et je constatais déjà certaines améliorations de ma condition. Un an plus tard, je constate avec plaisir que je n’ai pas souffert de réactions aux pollens des arbres au printemps. Andrea étant répartie en France avant la fin des traitements, notamment pour les graminées et l’herbe à poux, je réagis encore un peu contre ces pollens, mais dans l’ensemble, je suis mieux qu’avant, à tel point que mes amis ou collègues le remarquent aussi. Je suis également plus capable qu’avant de manger du pain et des produits laitiers. À travers cette expérience, je crois que j’ai eu le plaisir de découvrir et de mieux comprendre la nature d’un traitement holistique : corps et esprit. J’ai aussi été touchée par la générosité, la disponibilité et le dévouement d’Andrea. Elle est thérapeute dans l’âme.

Barbara T, M.D., juin 2009

Québec, Canada

 

Mots clés : graves retards de croissance, troubles du comportement, nombreux problèmes de peau

 Mon fils de 2 ans et demi souffrait de graves retards de croissance – physiques- et de troubles du comportement (autistiques), de plus il avait de nombreux problèmes de peau. Après avoir fait le tour de la médecine traditionnelle et avoir vu les plus grands spécialistes parisiens, et aucun diagnostic n’ayant été posé, j’ai décidé de me tourner vers les autres médecines, dont la naturopathie. Johanna a donc rencontré mon fils, établi un bilan et proposé une solution à base d’un régime alimentaire adapté à mon fils.

Les effets ont été quasiment immédiats. Un mois après le début du régime, mon fils est métamorphosé : il n’est plus du tout « autiste », il est bien dans son corps, a repris confiance en lui. Ses progrès psychomoteurs sont fulgurants. Son langage se développe. Ses problèmes de peaux s’estompent. Sa courbe de poids commence à décoller. Nous avons ensuite fait la méthode NAET avec Johanna Dermi et les progrès de mon fils, se sont installés, il a grandi, grossi, il dort mieux, il a gagné en autonomie. Je remercie vivement Johanna pour son écoute, son savoir-faire, son professionnalisme, et ses conseils qui ont permis à mon fils de commencer enfin sa vraie vie.

Christine B. mai 2013

 

Mots clés : allergies aux œufs

J’ai découvert NAET, suite à un bilan de Naturopathie. Il s’est avéré, que j’avais beaucoup d’allergies, notamment aux œufs, à la vitamine C et bien d’autres!

Nous avons alors entrepris le processus qui consiste à redonner au corps la mémoire des aliments qu’il semblait rejeter. Chaque étape a été un moment très fort, bien au-delà de l’aliment, cela a été une véritable connexion à l’essence de l’être. En réalité, j’ai pris conscience, de l’importance qu’il y a entre l’aliment et l’émotion et l’affectif. En effet, il y a eu des phases où j’ai revécu des scènes de ma vie de petite fille, que j’avais totalement oubliées. C’est une technique réellement puissante où l’on peut mesurer la dimension du corps et de l’esprit dans sa globalité.
Il est nécessaire, encore plus aujourd’hui, de porter notre conscience sur notre façon de vivre. Ceci va de la nourriture physique jusqu’à la nourriture spirituelle et comme j’ai pu m’en rendre compte, tout est totalement lié. Merci, Johanna Dermi pour cette belle technique que tu maîtrises si bien.

Frédérique D., juillet 2010

 

Mots clés : fatigue chronique

J’ai entendu pour la première fois parler de cette méthode NAET par une Naturopathe de Nice lors d’une formation en janvier 2010. Elle me disait avoir des résultats étonnants et rapides lors de fatigue chronique au bout de 5 séances. Demeurant en région parisienne je suis allée sur le site et je choisis de consulter Johanna Dermi inscrite dans la liste des Praticiens Certifiés NAET. Je fus très surprise de découvrir que mon corps ne reconnaissait pas tous les aliments nécessaires et indispensables alors que je ne manifestais pas de signes apparents allergiques ou de problèmes de peau.

Au bout de quelques séances je sentis les muscles de mon dos commencer à se détendre, c’est au bout de 15 séances que j’ai pu remarcher, faire du vélo et même rejouer au tennis sans être essoufflée. Je suis en arrêt de travail depuis 2 ans et demi, je pouvais tout juste assurer le quotidien, marcher lentement me fatiguais, je m’essoufflais très vite à vélo. Depuis 3 semaines, je mène une vie plus sociable et retrouve l’énergie de mes 30 ans (j’ai 56 ans). C’est comme si une nouvelle vie commençait avec des projets et une joie de vivre que j’avais perdus.

Marie-Christine F., août 2010

 

Mots clés : asthme,  allergies : fleurs de colza, pesticides, poussière

Je viens témoigner des bienfaits de la méthode NAET pratiquée par Mme Bard.

Je suis agriculteur dans la Beauce, je faisais des allergies grandissantes (fleurs de colza, pesticides, poussière et bien d’autres) des éternuements dans la journée puis ensuite dans la nuit en suivant et évidemment le nez transformé en fontaine, sinusite pour en finir. En plus venaient se greffer des difficultés respiratoires.

Une nuit, une forte poussée, d’asthme, m’a fait prendre conscience qu’il fallait faire quelque chose, j’ai décidé de prendre rendez-vous pour suivre ce traitement NAET. Après plusieurs séances, mes difficultés respiratoires, mes éternuements, sinusites ont très fortement diminué et j’ai ressenti une meilleure défense de mon corps face à toutes ces attaques.

Aujourd’hui, je respire mieux, je me sens mieux, j’ai retrouvé un confort de vie et de santé bien plus agréable.

Jean-Pierre G